Clutch à l’Ancienne Belgique (16/12/2018)

clutch_ancienne_belgique_bruxellesEn ce dimanche humide de décembre, l’Ancienne Belgique a voulu réchauffer nos cœurs avec une soirée aux riffs lourds qui promettait une énergie rock’n’roll pure. Alors que les deux premières parties ont plus que bien assuré leur rôle, Clutch, héros de la soirée, n’a pas enflammé la salle comme il se fallait.

Dès l’arrivée dans le périmètre de l’Ancienne Belgique, on sait où on va, vu les vestes à patchs par-ci par-là. En entrant, surprise : il n’y a pas que trois pelés qui ont osé braver les 150% d’humidité ce dimanche soir. On reconnaît bien là le public rock, fidèle, qui soutient déjà avec ferveur les premières parties. J’arrive malheureusement trop tard pour voir The Picturebooks, duo allemand qui propose du rock’n’roll blues brut et sauvage depuis près de dix ans. Ça sera pour la prochaine fois et d’ici là, on va écouter leurs quatre albums déjà sortis.

Parsemées un peu partout sur les murs, des affichettes « no crowdsurfing » donnent le ton. À ma place habituelle, j’observe la foule. Très diversifiée, il y a quelques jeunes malgré une moyenne d’âge plutôt avancée. On y retrouve le « vrai », au t-shirt Motörhead délavé, ou celui à la veste à patches, ou encore celui au bandana dans les cheveux. Tatouages, grandes barbes et cheveux longs défilent. Et puis il y a ceux qui s’en foutent, qui viennent avec leurs habits lambdas habituels. Bref, je décide d’aller voir ce que les groupes proposent comme merch’.

Le stand est très fourni, notamment par The Inspector Cluzo qui propose, en plus des totebags, t-shirts, CDs et vinyls nécessaires, des livres et des bérets. Et pour cause : le duo landais prône le D.I.Y. (« Do It Yourself ») de long en large. D’abord en étant leur propre manager et leur propre maison de disques; ensuite en étant complètement autonomes au niveau alimentaire grâce à leur ferme achetée en 2013. En dix ans, les rockfarmers aux six albums sont devenus un des groupes français qui se produit le plus à l’étranger. Le phénomène, aussi intriguant qu’inspirant, a donné lieu à plusieurs documentaires et livres. En live, ils troquent leurs habits terreux pour des costards, question de superstition. La chèvre, effigie du dernier album We The People Of The Soil, veille, omnipotente sur le backdrop géant. Laurent Lacrouts, le chanteur à la guitare, et Mathieu Jourdain à la batterie secouent la foule en foutant le bordel. Le chanteur joue de sa voix aux multiples octaves tout en balançant un rock blues groovy et…fermier. Le show est dynamique, drôle. Le public en redemande, mais il est temps de céder la place à la tête d’affiche de ce soir.

clutch_capdb_bruxellesAprès une demie-heure de préparatifs, la salle est plongée dans le noir pour écouter une chanson funk. Les américains de Clutch, soudés depuis un quart de siècle, débarquent sur scène. Ils présentent en grande partie leur dernier album Book Of Bad Decisions, sorti début septembre. Le son est de nouveau beaucoup trop fort, et la batterie étouffe tout le reste. La voix et la présence de Neil Fallon sont hypnotisantes. À tel point qu’on en oublie les guitariste, bassiste et batteur du groupe, Tim Sult, Dan Maines et Jean-Paul Gaster, en retrait total. Malgré l’énergie envoyée par les titres, ce n’est pas la folie dans le public, mise à part les premiers rangs qui pogotent dans tous les sens. Est-ce à cause du son, de la fatigue du dimanche soir ou de la tournée, ou bien des chansons choisies ? Car ce sont surtout des titres des derniers albums qui sont joués. Les voyant pour la première fois, j’aurais pour ma part souhaité un peu plus de hits que « Spacegrass » et « Escape From The Prison Planet » qui ont fait leur succès; ne serait-ce qu’une petite ligne de basse de « Big News I & II » aurait changé la donne. Heureusement, « The Regulator » a été joué à la perfection. Le public applaudit, car c’est tout de même Clutch, mais je m’attendais à mieux. À charge de revanche.

Claire B.

Setlist

Vision Quest // Crucial Velocity // Earth Rocker // How To Shake Hands // In Walks Barbarella // Spacegrass // Escape From The Prison Planet // Emily Dickison // Mice And Gods // Noble Savage // D.C. Sound Attack! // Ghoul Wrangler // H.B. Is In Control // The Regulator // Firebirds! // + Electric Worry // Rappel : X-Ray Visions

Vous aimerez aussi