Dan Deacon au VK* (14/06/15)

DSC_0175C’est enfin le moment de l’année où on peut commencer un live report par autre chose qu’une météo pluvieuse puisque c’est en sortant d’un week-end moite et chaleureux que nous nous dirigeons vers la petite salle bruxelloise du VK* à Molenbeek pour une soirée très USA, non sans s’être délecté d’un biki sauce brazil juste en face (si, c’est important).

Et nous arrivons dans la salle clairsemée comme toujours pour les débuts de concert. April Camlin, batteuse de cette première partie qu’est Wuve, est déjà sur scène et nous expliquera entre deux respirations qu’elle représentera seule ce soir son duo habituel. Elle se démènera furieusement entre batterie, chant et son laptop pour nous livrer une électro rythmée et hypnotique.  Mais bien qu’agréable et avec de grandes qualités,  nous n’avons pas non plus étés complétement subjugués, sans vraiment savoir pourquoi. Comme un effet brouillard un peu trop dense ou confus pour cette heure peut-être.

 DSC_0037

Lumière rouge et fumée en place, l’américain absolument in-catégorisable James Pants  apparait baguettes et micro en mains derrière ses machines. Dans un chant grave qui nous rappellera Ian Curtis  agrémenté de petits cris  incantatoires, il nous baladera pendant tout son set dans un univers expérimental complétement jeté baigné de new wave, rap des années nonante, post-punk disco, jungle, drum’n bass battue à la main (c’est comme ça qu’on fait les meilleurs pâtisseries) ou même r’nb. Inclassable je vous dis. Niveau titre, on passe de la short one à la fast one pour finir sur la short and fast one… Savant fou qui nous présente toutes ses potions avec acharnement, c’est avec beaucoup beaucoup d’humour que ce maître de l’école buissonnière musicale nous fera voyager, et il ne sera pas rare que j’éclate de rire pendant un morceau. Notons qu’il est cité comme référence auprès de Flying Lotus ou Tyler The Creator, rien que ça. On remarquera aussi que Dan Deacon est dans le public, et en sachant qu’ils font la tournée ensemble, c’est toujours bon signe. Alors les enfants, ne vous y trompez pas, James Pants est clairement une tête d’affiche, à aller voir dès que possible.

DSC_0100

Dan Deacon installe ses machines accompagné de son batteur et entame direct son set dans une salle bondée avec  la présentation d’un potentiel film d’horreur nommé Wet Fish. Ne cherchez pas, c’est une pure invention qui imposera directement le naturel avec lequel le musicien/composeur/performeur américain nous fera nous gausser comme des petits fous. Ce n’est pas la première fois qu’il passe en concert ici, et les échos ont toujours été absolument unanimes : un concert de Dan Deacon c’est ce genre d’évènement tellement atypique qu’on en sort en sautant partout, des cœurs suspendus dans les yeux et les oreilles. Et dans dix ans on se dira « hey, toi aussi tu y étais ? ». Armé de ses plus belles chaussettes devant des VJings à rendre épileptique un viking, il nous fera tour à tour danser en cercle, séparera la foule dans une vallée de la mort trépidante ou en high-five-pogo avec un public plus qu’enthousiaste. Et ce qui peut parfois ressembler à des activités scolaires et qui les rendra absolument géniales, c’est que musicalement, c’est aussi énorme.

DSC_0203Son huitième album sorti en février dernier et les multiples concerts à son actif le place comme un maître de soirée indéniable. Des chansons d’une dizaine de minutes avec un grand grand grand salut pour la performance du batteur qui ne sera plus que sueur et muscles tendus pour un final magique où la foule aussi présente que le groupe sera en transe du début à la fin. Si sa réputation le précède, je continuerai de faire tourner l’info, car le milieu musical se tiendra mieux tant que des gens comme Dan Deacon et James Pants seront là pour mettre autant d’humour et d’amour (ouuuh) sur scène et dans leur musique. La prochaine fois qu’ils passent, nous on sera devant. Ou plutôt dedans.

Merci à l’équipe du VK* et Buzz On Your Lips pour la soirée et les accréditations.

Mmaelle

crédit photo : Alex

Vous aimerez aussi