Left Lane Cruiser au Magasin 4 (23/10/2017)

CAPDB_Big_Banner_Left_Lane_Cruiser_231017Le Magasin 4 nous avait concocté une soirée à fond d’énergie et de gros son garage punk  lundi soir.  Needle and The Pain de Gand et son loud, dark, groovy, sonic guitar, indie rock devaient ouvrir le bal. Malheureusement, le guitariste ne pouvant pas jouer (remets toi bien mec !), leur live fût annulé, amenant le duo des Left Lane Cruiser à jouer un peu avant 21h. Ça n’était pas leur premier coup d’essai, ces derniers ayant déjà joué leur « rock-punk and blues » deux ans plus tôt dans la même salle, au bord du canal.

J’arrive donc à 21h10.

Première impression : un public très peu fourni… Bah alors les gars ? Vous étiez où ? C’est pas tous les jours qu’on peut voir un groupe dont le nom apparaît dans la BO de Breaking Bad ! Hé oui ! Allez, on va mettre ça sur le dos du lundi soir !

L’avantage, me direz vous, c’est que j’ai pu acquérir ma bière dans la minute, m’apportant un rapide réconfort après avoir quelque peu galéré avec le tram.

J’aperçois alors François (photographe à cette occasion) qui m’annonce que j’ai déjà bien loupé six morceaux.

Plus une minute à perdre donc, je m’avance près de la scène pour enfin voir et écouter ce fameux duo originaire de l’Indiana composé de Freddy J. IV à la guitare, voix et harmonica (cheveux longs, barbe, casquette et manchette de tennis) et Pete Dio à la batterie et chant hip-hop (cheveux moins longs, short, marcel et tatouages).

CAPDB_Main_Banner_Left_Lane_Cruiser_1_231017

Le gros son rock garage punk, le tout à la sauce blues du Mississippi et saupoudré de country est bien au rendez-vous avec la chanson « Cheyenne » du premier album Gettin Down On It (2006).

En effet, Left Lane Cruiser c’est une carrière d’un peu plus de dix ans, trois batteurs différents, la formation d’un trio pour revenir au duo et dix albums sous deux labels. Hillgrass Bluebilly Records tout d’abord, sur lequel sortiront Gettin Down On It et Shlingshot, puis Alive Records prendra la relève et assurera la sortie des autres albums. Les murs du label affichent des artistes comme The Black Keys, Radio Moscow, Lonesome Schack ou encore feu T-Model Ford et les influences de ce dernier, grand Monsieur du blues, nous ramènent d’ailleurs au live avec « Lately » tiré du dernier album Claw Machine Wizard (2017).

Le public qui était plutôt à réagir par mouvements de tête, de bas en haut, commence à se déraidir avec la reprise trash de « Black Betty ».

CAPDB_Main_Banner_Left_Lane_Cruiser_2_231017

Suit le très bon « Pork And Beans » de l’opus Bring Yo’ Ass On The Table (2008) qui fait l’unanimité et assoit une ambiance réchauffée. Les morceaux s’enchaînent au son de la voix cigarettes-whisky (sortie tout droit du bayou), des enchaînements de riffs au bottleneck, et des roulements de batterie. Le duo impose un rythme à déplumer un poulet !

Entre chaque chanson, toujours un mot pour le public : « Santé ! », « Merci bôcouw ! » et « We play rock just for you ! ». Ils nous donnent l’occasion de découvrir quelques unes de leurs influences avec les reprises de « Wild About You Baby » de Houndog Taylor et « Mule Plow Line » de Jimbo Mathus.

Le chanteur annonce que son cher batteur est également connaisseur de hip-hop et que nous allons avoir le privilège de découvrir son talent. Pete tape alors du pied sur la grosse caisse, nous balance un super flow, aussitôt suivi par Freddy à la guitare. Le morceau n’étant pas sur la setlist et ne lae connaissant pas moi-même, je suis désolée de ne pouvoir en communiquer le titre (si quelqu’un le connaît, je suis preneuse !). Une petite parenthèse hip-hop super réussie qui amène une touche de « fraîcheur » avant la fin du live.

On termine sur « Hillgrass Bluebilly » tiré de All You Can Eat (2009) mais on en veut encore et c’est le rappel.

Concert avec peu de monde mais une belle énergie et une belle ambiance, style on sert les mains et on se rejoint au merchandising pour discuter. Des mecs très naturels jusqu’au point de me noter la setlist (« not perfect ») sur un bout de carton pour les besoins de l’article. (Merci Freddy !)

Merci également au Magasin 4, à Patrick de Made In Jazz qui m’a fait découvrir Left Lane Cruiser et à François pour les photos.

Anaïs

Setlist

Wild About You Baby (Houndog Taylor) // Booga Chaka // Big Mama // Clan Machané // Detroit House Party // Mule Plow Line (Jimbo Mathus) // Pork and Beans // Heavy Honey // Tres Borrachos // Point Is Overflowing // Cheyenne // Black Betty (Leak Betty) // Lately // Hillgrass Bluebilly (…)

Vous aimerez aussi