Moussem Cities, festival pluridisciplinaire tout le mois de février

Cinquième édition du Moussem Cities, festival pluridisciplinaire qui continuera à nous interroger sur les courants migratoires, sur les processus de domination. Cette année, Alger est mise en évidence et c’est une nouvelle réjouissante. L’Algérie, qui compte une population parmi les plus jeunes du globe, présente une scène artistique foisonnante en constante mutation.

Dans les quelques rendez-vous qui semblent incontournables, il y a les concerts de Souad Massi (le 15 février à Bozar) ou le raï à la fois classique et totalement vivifiant de Sofiane Saïdi (le 28 février au VK). À noter également un très alléchant programme cinéma au Nova avec notamment le saisissant et inclassable Kindil El Bahr de Damien Ounouri, ou encore la Palme d’Or 1975 Chronique des années de braise de Mohammed Lakhdar-Hamina, très peu visible sur grand écran. Et aussi de la littérature, des performances, des expos.

Le programme par ici : https://algiers.moussem.be/fr