Ouverture du BRIFF jeudi 20 juin

Ce jeudi 20 juin, avec l’ouverture par It Must be Heaven de Elia Suleiman, débute le BRIFF (Brussels International Film Festival), deuxième du nom. Trois compétitions, internationale, director’s week et nationale, des masterclass (de Ferrara à Bouli Lanners en passant par Hazanavicius ou Émilie Dequenne) et des rétros ou de l’off en veux-tu en voilà composent le programme pour le moins copieux du festival.

Il serait fastidieux et téméraire de détailler le menu des festivités. Mais notons quand même quelques immanquables en toute subjectivité. L’extraordinaire Zombi Child de Bertrand Bonello qui réinvente complètement, en remontant à sa source, le film de genre. L’intrigant Yves de Benoît Forgeard dont le pitch est en gros la première histoire de smart frigo du septième art, Sophia Antipolis du toujours passionnant Virgil Vernier (à qui est aussi consacrée une mini rétrospective), Tomasso et The Projectionnist, deux inédits d’Abel Ferrara. Et enfin La flor, monumental film de 886 minutes (projeté en trois fois, on vous rassure, ou pas) de Mariano Llinas. 

Puis évidemment, qui dit festival dit aussi des fêtes, de la Chimay, des concerts (notamment par les poppeux de Fastlane Candies) ou des DJ sets des fofolles de Blondy Brownie et même de Fripouille paraît-il.

Programme complet ici : https://briff.be/films-2019/

Vous aimerez aussi