Rendez-vous au Botanique (26/01/2019)

bruxelles_rendez_vous_capdbCe samedi soir, la Rotonde du Botanique s’est vu secouée. Le public, préchauffé par le psyché-punk des bruxellois de VHS From Space, s’est complètement enflammé devant le post-punk froid des parisiens de Rendez-vous. Une soirée sous le signe de belles découvertes musicales, et ça fait du bien !

Ça y est, le nouvel EP de VHS From Space a touché le sol de la planète bleue ! Xenon Equinox, de son petit nom, est sorti ce 26 janvier dernier, et comment mieux fêter ça qu’au Botanique ? Quatre ans après A Taste From Space, le temps pour le chanteur de sortir Spit’n’Split, un film sur les liégeois de The Experimental Tropics Blues Band, et quelques semaines après avoir joué au Café Central, le groupe semble passer à la vitesse supérieure. C’est Allan Snon, du duo synth-punk Le Prince Harry, qui a enregistré Xenon Equinox, et Elzo Durt qui signe la pochette colorée. Rien que ça ! Créé en 2011 par les deux frères Vandewattyne, ils viennent de s’entourer d’une nouvelle équipe de choc pour mieux conquérir les terriens. Avec leur rock alternatif des 90’s, tantôt punk, tantôt psychédélique, le groupe propose un voyage intergalactique où tout le monde peut s’y retrouver. En live, la première chose qui saute aux yeux est… le visuel ! Dans la pénombre luisent les costumes surlignés par des black light flashy et obnubilantes, rendant l’atmosphère spatiale. Cachés derrière leurs masques, les musiciens bougent encore timidement, mais l’invasion ne fait que commencer… Supportés par les belles lights de la salle, le quatuor transforme la salle ronde en OVNI. Le son, un peu déséquilibré au début, a finalement trouvé une bonne balance. Suffisamment pour entendre les soli, aux tendances presque orientales parfois. Les têtes se hochent involontairement. Le public semble faire une belle découverte ! Le groupe a présenté l’entièreté de son nouvel EP, une nouvelle chanson et la belle promenade psyché « Sounds Of Uranus » du précédent EP de 2015, en une demie-heure… ce qui laisse un goût de reviens-y assez prononcé ! Et ça tombe bien, car ils jouent au Barlok le 16 février prochain. Une soirée prometteuse !

IMG_0313Le temps de faire un tour sur la petite table de merch’, où les deux groupes proposaient le strict minimum chacun, et de nombreuses personnes entrent dans la salle. Ça va être collé-serré pour voir les Parisiens… Formés en 2012, Rendez-vous sort son premier EP éponyme en 2014, suivi en 2016 de Distance. Superior State, le premier album, est sorti fin 2018. Et ça remue la critique française, qui les décrit comme un des meilleurs groupes de l’hexagone du moment. Pour cause : ils proposent un post-punk agressif teinté de sons cold-wave, le tout remis au goût du jour.  Leur entrée sur scène annonce déjà la couleur. Des cris. Juste des cris bruts, agressifs, énervés, douloureux, haineux des deux chanteurs, à tour de rôles, à l’énergie de lions en cage. Et ils frappent brutalement la scène avec leurs pieds de micros au rythme de « Straight On The Line« . Une entrée qui donne le ton. Les titres des dernières sorties s’enchaînent. Le son de batterie, binaire, claque, accompagné d’une ligne de basse féroce et épileptique, d’une guitare au son clair et gémissant, d’un synthé glaçant, et des voix malaisantes. Ils arrivent même à faire d’un son de guitare acoustique une agression dans la chanson « Lakes« . Bien que les personnages soient un peu surjoués, on entre tout à fait dans le show. Les lights, épileptiques, renforcent le mal-être dégagé par les musiciens, aux chemises blanches ou polos blanc serrés jusqu’au cou. Le public, conquis, fait bouger le plancher d’une Rotonde pleine à craquer au rythme des chansons. Entre chaque cris, une gorgée de bière. La gorge serrée, le froid dans le dos, un sentiment d’angoisse est diffusé en même temps que le rythme frénétique qui nous fait nous secouer irrémédiablement. Le final, plutôt doux, avec « Last Stop« , contraste avec les fins chaotiques de certaines autres chansons. Comme pour remettre notre pouls en place…

En sortant de la salle, on a du mal à savoir ce qui vient de se passer. Entre les VHS From Space qui nous ont fait décoller vers d’autres galaxies, et l’agression de Rendez-vous qui nous a emmené dans les années 80 il faut un peu de temps pour se remettre en place. Heureusement, on peut s’y replonger quand on veut, en écoutant et écoutant encore les titres des deux groupes sur le net, ou sur platine si affinités ! Beauté de notre époque !

Claire B.

Setlist

Straight On The Line // Euroshima // Lakes // Double Zero // Superior State // Paralyzed //  Sentimental Animal // Exuviae // Distance // Workout // Last Stop

Vous aimerez aussi